Home » Pour un nouveau parti socialiste. Motion portée au vote des militants du PS au Congrès de Dijon, 16-17-18 mai 2003 by Arnaud Montebourg
Pour un nouveau parti socialiste. Motion portée au vote des militants du PS au Congrès de Dijon, 16-17-18 mai 2003 Arnaud Montebourg

Pour un nouveau parti socialiste. Motion portée au vote des militants du PS au Congrès de Dijon, 16-17-18 mai 2003

Arnaud Montebourg

Published April 3rd 2003
ISBN : 9782207254752
Paperback
231 pages
Enter the sum

 About the Book 

Pour un nouveau parti socialiste: ça va mieux en le disant. Et en lécrivant en toutes lettres. Sur fond dabsentéisme massif (plus de 30 % de lélectorat), suite à la défaite historique du PS le 21avril2002 qui propulse Le Pen au second tour deMorePour un nouveau parti socialiste : ça va mieux en le disant. Et en lécrivant en toutes lettres. Sur fond dabsentéisme massif (plus de 30   % de lélectorat), suite à la défaite historique du PS le 21 avril 2002 qui propulse Le Pen au second tour de lélection présidentielle, suite au départ retentissant de Lionel Jospin, le parti socialiste, exsangue, touche le fond. Simple accident électoral ou marginalisation lente et progressive ? Ruine du clivage gauche-droite ou mort des utopies collectivistes ? Comment retrouver le socle indestructible de la rénovation ?. Arnaud Montebourg et Vincent Peillon, nouvelle garde du Parti socialiste, estiment quil ny a pas de temps à perdre.Pour un nouveau parti socialiste donne un coup de pied dans la fourmilière et annonce un programme clair de restructuration pour quau sein du parti (sans le quitter ni le nier, notez bien), il soit permis de reconstruire lunion des forces de gauche et de retrouver les nombreux électeurs perdus. Combattre la mondialisation libérale, fonder la République nouvelle (VIe République qui abolirait larticle 16 et le 49-3, donnerait plus de pouvoir parlementaire), renouer avec lexigence sociale en privilégiant lemploi et la garantie des protections sociales (défense du service public, maintien du système des retraites à taux plein, mise en place dune sécurité sociale professionnelle), tel est le programme de restructuration qui se veut fidèle à lhistoire et à léthique de la gauche : 230 pages pour (re)voir la vie en rose. --Denis Gombert